Matériel

COFRAPEX met à la disposition des Compagnies Maritimes, son département consommables, pont et machine. Simple ou complexe, les acheteurs matériels trouveront la pièce adéquate pour la livrer en temps et en heure.

La société dispose, à Marseille, d'un stock permanent de matériels d'utilisation courante :

  • Aussières
  • Quincaillerie
  • Electricité
  • Petit outillage à main
  • Brosses et pinceaux
  • Chiffons...
  • Etc...

Représentant exclusif pour la société KATRADIS, COFRAPEX maintient à Marseille, un stock important d'aussières de plusieurs dimensions et de 3 qualités différentes, (polypropylène, nylon et nikka force).

Cofrapex est également en mesure d'assurer les approvisionnements matériels pour un "1er Armement" armement de navire.

Soucieuse de rechercher le meilleur rapport / qualité / prix, COFRAPEX se fournit en France, en Italie et en Europe du nord :

  • Papeterie, cartes maritimes,
  • Cuisine et ustensiles
  • Hygiène, entretien et chimie,
  • Tuyauterie, féraille et acier,
  • Equipement nautique,
  • Outils de coupe et de mesure,
  • Tuyauterie, visserie,
  • Literie et linge de maison,
  • Pyrotechnie, incendie,
  • Vannes et robinets,
  • Peintures,
  • etc...

COFRAPEX AGENT GENERAL KATRADIS

pour la FRANCE et l'AFRIQUE DU NORD

STOCK PERMANENT D'AUSSIERES A MARSEILLE

Nous sommes les Agents Généraux de la société KATRADIS et dans ce cadre, nous nous sommes rendus à ATHENES pour visiter les usines de notre partenaire et découvrir les "secrets de fabrication" de ces aussières de réputation mondiale. La fabrication d'une aussière passe par 5 étapes essentielles:

 

ETAPE 1: DES PELETS DE PP AUX FILAMENTS

 

Grâce à un savoir faire de tant d'années, notre partenaire KATRADIS transforme dans ses machines ultra-modernes les simples pelets de PP (Polypropylene, Polyethylene) en un filament qui constituera la base de nos aussières. Ce qui fait la différence ? l'origine et la pureté du matériaux utilisé (provenance Européenne uniquement), la réalisation d'un filament d'un seul tenant, et bien entendu le savant dosage d'autres adjuvants et stabilisateurs d'UV qui garantissent longévité et résistance.

Le contrôle de la qualité est permanent et commence dès la réception des pelets (prélèvement systématique et analyse de chaque lot). C'est ensuite le filament qui est lui aussi analysé: des forces sont excercées sur filaments-test qui sont trempés dans des mélanges d'eau salée afin de reproduire les conditions d'utilisation réelles.

 

ETAPE 2: DU FILAMENT AUX CORDELETES

 

Les filaments de PP sont maintenant tressées afin d'optenir une cordelette. Afin de garantir la meilleur longévité et la plus grande résistance, le sens (Z ou S) du tressage sera pris en compte lors de l'étape suivante, c'est à dire le passage de la cordelette au toron.

 

ETAPE 3: DES CORDELETTES AUX TORONS

 

C'est à partir des cordelettes que vont être réalisés les Torons: sous la surveillance constante d'un opérateur, les torons de plus ou moins grande taille sont réalisés en utilisant plus ou moins de bobines de cordelettes qui passent dans un guide dimensionné pour réaliser tous les torons, y compris les plus gros !

 

ETAPE 4: DES TORONS A L'AUSSIERE

 

Cette dernière étape, c'est comme un ballet mécanique bien huilé ! les bobines de torons (8/12 ou 24) semblent danser sur un rythme impécable. La tension de la roue finale s'associe à la contre-tension de chaque bobine afin de donner au tressage la juste mesure, juste ce qu'il faut: ainsi des boucles de tressage trop lâches (mauvais réglage de tension des poids) ou trop "longues" (vitesse d'avancement trop rapide par rapport à la vitesse de rotation des bobines) influeront de manière très négative sur la longévité de l'aussière, et sur ces performances. A propos de performances, on pense souvent (et c'est normal) en MBL (minimum breaking load), mais ce n'est pas le seul critère: le niveau d'élasticité doit être maîtrisé afin que lors des efforts, l'aussière ne soit ni trop raide (fortes contraintes), ni trop lâches (sécurité non assurée). Enfin, pour paraphraser un vieux slogan publicitaire "Sans longévité, la puissance n'est rien !" et pour tordre le cou aux idées reçues, ce n'est pas le tressage qui donne de la force à l'aussière, au contraire: la force des torons alignés nons tréssés est supérieure à celle d'une aussière finie. Par contre, les torons alignés non tressés auraient une espérance de vie minime, et les performances chuteraient de manière incroyable après seulement quelques utilisations...

Dans les vidéos ci-dessous, vous pourrez voir un exemple de tressage en 8 torons et un en 24 torons. Il existe encore la technique du "double brainded", qui consiste à envelopper une âme centrale par des filaments: cette technique assure une résistance supplémentaire à l'aussière ainsi qu'une protection de longue durée contre les frottements et contre les éléments. Sachez enfin que si le recouvrement est en 100 % nylon, les aussières destinées aux tankers sont recouvertes avec un mélange nylon/polyester facilement reconnaissables d'un simple toucher.

 

ETAPE 5: LES BOUCLES

 

Ce dernier travail avant que l'aussière ne soit totalement terminée est prête à assurer votre sécurité, nulle machine ne peut le réaliser, seulement la main de l'homme: en effet, toutes les épissures sont réalisées manuellement, toutes les boucles sont réalisées par des hommes ayant des années et des années d'expérience.

 

Voilà, les aussières sont à présent emballées et stockées avant expédition aux 4 coins du monde.

Vous souhaitez avoir d'autres renseignements sur nos produits ? adressez nous un petit message via le formulaire de contact !